Experts, Municipal Leaders and Power in the City, 1750-1950

Appel à communications pour une session de la onzième conférence internationale d’histoire urbaine, Prague, du 29 août au 1er septembre 2012 : Experts, Municipal Leaders and Power in the City, 1750-1950. Cette session sera consacrée aux relations de pouvoir entre les experts techniques et les autorités municipales, de 1750 à 1950. Les communications pourront être données en français ou en anglais.

Compensations: a forthcoming special issue of Histoire & Mesure

Appel à contribution/ Call for papers

Histoire & Mesure lance un appel à contribution sur le thème « Réparations et dédommagements » en vue d’un numéro thématique précédé d’une journée d’étude.
Autour de ce thème, la revue souhaiterait solliciter des contributions qui porteraient sur les actions dites de réparations et les diverses formes de dédommagements qui sont consécutives à des destructions et destitutions de biens – mobiliers ou immobiliers (terrains, monuments, bâtiments, régions), privés ou collectifs, qui engagent la responsabilité d’une puissance publique (politique, militaire ou tout autre collectif), désignée pour apporter une contrepartie à la perte, partielle ou globale, du bien.
Tout en conservant un cadre large, au croisement des domaines juridique, économique et culturel, les contributions attendues devront rendre compte des conditions cognitives et techniques associées au dédommagement.

* En amont de celui-ci, en s’intéressant aux notions/critères/catégories dites qualifiantes: comment qualifie-t-on et classe-t-on des destructions et dommages pour justifier en retour une demande de transaction de type compensatoire ou de dédommagement ?

* En aval de l’opération, sur les mesures des destructions et leur dédommagement : comment établit-on et négocie-t-on la valeur du dédommagement, dans quelles unités de mesure et selon quelles échelles ; quels sont les formes et les termes des équivalences (monétaires ou autres), comment, enfin, se constituent un savoir et une expertise sur cette question ?

La perspective assurantielle, les questions de sécurité sociale et les travaux sans une dimension historique forte n’entrent pas dans le cadre de cet appel.

Parmi les thèmes qui pourront être développés (liste non exhaustive), citons :

* Les expropriations consécutives à l’aménagement du territoire : cas des grands travaux réalisés sous la conduite des ingénieurs (canaux, routes, etc.) aux 18e et 19e siècles ; cas, dès l’époque moderne, des réaménagements urbains.
* La question des tremblements de terre, des grands incendies urbains, de l’Antiquité à nos jours
* La question des réparations liée aux guerres. L’inflexion jouée par la Première Guerre mondiale dans le traitement de cette question au cours des négociations internationales, ouvre sur un terrain particulièrement riche par la diversité des biens concernés (établissements industriels, terres agricoles, localités disparues, biens culturels), et par le recours à des experts. Les opérations de dédommagement liées aux guerres à des époques antérieures et des espaces non européens seront aussi bienvenues.
* La question du dédommagement « colonial » (colons, colonisés) à la suite des opérations de décolonisation.
* Le cas des destitutions, puis restitutions, des biens (privés ou communautaires) de populations expulsées, déplacées, persécutées, ou des populations des ex-pays de l’Est.

Dans un premier temps les contributions – acceptées en français ou en anglais – seront sélectionnées par le comité de rédaction en vue d’une journée d’étude organisée à Paris et prévue en avril 2012. Les propositions de communication d’une page, accompagnées d’un court CV (avec mention des adresses email et postale, ainsi que du rattachement administratif) devront lui parvenir avant le 15 septembre 2011. Les réponses seront adressées aux auteurs fin octobre.

A la suite de cette journée d’étude, la revue sélectionnera des contributions pour publication dans un numéro thématique, après évaluation par son comité de lecture d’un article complet d’une longueur maximale de 70 000 signes.

Les envois seront adressés conjointement à :
Morgane Labbé morgane.labbe@ehess.fr
Alessandro Stanziani alessandro.stanziani@ehess.fr
Anne-Sophie Bruno annesophie.bruno@gmail.com
Anne Varet-Vitu anne.vitu@ehess.fr

Pour information supplémentaire sur la revue Histoire & Mesure : http://histoiremesure.revues.org

——————————————–

The peer-referred journal Histoire & Mesure is planning a study day and a special issue on the topic of reparations and compensations. The journal is calling for papers about reparations and the methods of compensation after the destruction or destitution of private or collective property (monuments, buildings, regions). This topic will be considered with reference to the role and action of public authorities (political, military, or any other collective organisation) involved in the process of assessing and compensating, partially of fully, claims for compensation.

While this call for papers is open to inter-disciplinary approaches, including legal, economic and cultural aspects, proposals are expected to specifically address the methods used or developed for assessing claims.

Authors might want to investigate the initial procedures for dealing with claims: are criterias/methods for assessing/evaluating the destructions and damages specifically devised to start the procedure in compensation?

Authors might also want to focus on the evaluation/measure of the destructions and their compensation: how to value/ negotiate compensations, what are the units/scales of measure used, what equivalents can be used (monetary or others)? What is the impact of the procedures for assessing the damages on the development of knowledge and new expertise?

Please note that this call for papers excludes topics in relation to insurances and health security; also all papers must have a strong historical approach.

Key questions and themes to be discusses include (non-exhaustive list):

* Expropriation: c18 and c19 public works (canals, roads, railways); modern urban development or re-development.
* Earthquakes (since Antiquity) and urban fires (since the Middle Ages/Early modern history).
* Wars and reparations: WWI had a major impact in international discussions on reparations and indemnities through the forms of property damaged or destroyed (industrial and cultural) and the use of experts. Proposals to study similar war compensations in pre and post WWI are welcome.
* Decolonisation and the compensations of colonists and colonised.
* Destitution and restitution of the private or collective property of displaced/persecuted peoples (including populations from the former USSR).

The editorial board will select the proposals (to be submitted either in French or English) to a study day which will be held in Paris in April 2012. The deadline for sending the proposals is September 15, 2011. Proposals must not be longer than one side of an A4. Please attach a short CV (including your email, address and your academic institution). Authors will be informed of the outcome of this call for papers by the end of October 2011.

Further to the study day, the editorial board will select a number of papers which will have the opportunity to be published as per-referred articles (max. 70,000 characters) in a special thematic issue of Histoire & Mesure.

Please send a copy of your proposal to:

Morgane Labbé morgane.labbe@ehess.fr

Alessandro Stanziani alessandro.stanziani@ehess.fr

Anne-Sophie Bruno annesophie.bruno@gmail.com

Anne Varet-Vitu anne.vitu@ehess.fr

Further information about Histoire & Mesure is available at http://histoiremesure.revues.org

« Technologies et Ingénieries du politique, 1750-1850 »

Jeudi 20 janvier 2011
Centre Alexandre KOYRÉ
Pavillon Chevreul, 3e étage
Muséum d’Histoire Naturelle
57 rue Cuvier Paris

Organisateurs : Frédéric Graber, Fabien Locher, Dominique Pestre

Le tournant des XVIIIe et XIXe siècles est marqué l’émergence de sociétés « libérales » (Foucault) au sein desquelles le gouvernement des hommes et des choses ne passe plus seulement par l’implémentation de la raison d’État mais par le déploiement de toute une série d’outils destinés à équiper le nouvel ordre politique délibératif, à gérer les opinions publiques, à aménager l’articulation entre la sphère étatique et les composantes de la société civile. Cette journée d’étude se propose d’analyser ce moment-clé de l’histoire des savoirs et des pratiques de gouvernement en faisant porter l’attention sur la grande variété de technologies matérielles et discursives qui furent expérimentées, à cette fin, dans les champs parlementaire, technique, administratif et judiciaire — des champs dont les définitions sont elles-mêmes mises en jeu dans ce processus. Ce sera pour nous l’occasion de revenir sur certains objets classiques de la philosophie et des sciences politiques, mais en les abordant en terme de « technologie » et d’« ingénierie » c’est-à-dire via une analyse historique des arrangements (matériels, discursifs) qui organisent leur fonctionnement.

9h30-10h20
Delphine Gardey (Université de Genève), « La sténographie comme technologie du politique. Savoirs, langage et publicité des débats aux Parlements »

10h30-11h20
Olivier Ihl (IEP de Grenoble), « 1848 ou l’invention d’une ingénierie électorale : genèse, pratiques, usages »

11h30-12h30
Discussion générale

14h-14h50
Claire Lemercier (CNRS-IHMC), « Les métiers après les corporations : questions d’expertise et de représentation »

15h-15h50
Igor Moullier (ENS Lyon-LARHRA) : « De l’espace public à la sphère administrative. Discuter l’action publique sous Napoléon »

16h00-16h50
Frédéric Graber (CNRS-EHESS), « « L’autorité des faits débattus et publiquement constatés ». Une généalogie des enquêtes publiques en France (1750-1850) »

17h-18h
Discussion générale

Forensic Cultures in Interdisciplinary Perspectives

University of Manchester, UK
Friday 11 – Saturday 12 June 2010

This international conference examines in analytical and historical perspective the remarkable prominence of forensic science and medicine in contemporary culture. It brings together leading scholars from history, sociology and socio-legal studies, media and cultural studies, and practitioners working within the diverse locations of forensic culture – from crime scenes and bio-medical laboratories to television studios. Topics for discussion include the politics and practice of DNA evidence, the use of « cold case review » in re-evaluating celebrated murder trials from the past, the historical invention of « crime scene investigation », the work of forensic identification at mass grave sites, and media forensics –- including a dinner event featuring the creators of the BBC forensic dramas _Waking the Dead_ and _Silent Witness_.

Forensic Cultures is sponsored by the University of Manchester’s Centre for the History of Science, Technology and Medicine (CHSTM), and by the Wellcome Trust.

For further details, including registration information, please see the conference website at
www.chstm.manchester.ac.uk/forensics/

or contact the organisers, Dr Ian Burney (ian.burney@manchester.ac.uk) and Dr David Kirby (david.kirby@manchester.ac.uk).
Continuer la lecture de Forensic Cultures in Interdisciplinary Perspectives

Paris a besoin d’eau

Paris a besoin d’eau: projet, dispute et délibération technique dans la France napoléonienne
par Frédéric Graber. Paris: CNRS éditions, 2010
À la fin du 18e siècle, Paris a besoin d’eau. Napoléon s’empare du dossier. En mai 1802, il décide de créer un canal reliant la rivière Ourcq à Paris. Un chantier gigantesque est né. Il ne s’achèvera que vingt ans plus tard, non sans avoir provoqué l’une des controverses techniques les plus impressionnantes de son temps. Sont en jeu la qualité et la quantité d’eau nécessaires, le tracé du canal, la possibilité d’un usage mixte, à la fois adduction d’eau potable et canal de navigation. Toutes ces questions requièrent le développement de savoirs nouveaux, mais qui se révèlent insuffisants pour régler les désaccords. L’expertise des ingénieurs d’Etat en charge du projet, leurs modes de délibération et de décision se heurtent aux prérogatives du pouvoir politique, même dans les décisions techniques.
Les Travaux Publics qui concernent l’eau sont restés des objets politiques de la plus haute importance. En suivant les nombreux rebondissements et facettes de cette dispute, cette histoire singulière donne à voir une part manquante de l’imaginaire du projet contemporain : sa dimension délibérative.
Si les projets modèlent les actions et changent le monde, avant de les mettre en oeuvre, il s’agit de se mettre d’accord sur ce qui doit être construit et comment. Une affaire de civilité et de procédures avant même de devenir un enjeu démocratique.

Formes de l’expertise à l’AFS : quelques notes

Au cours de la séance de la RT29 « Sciences et techniques en société » du jeudi 16 après-mid, plusieurs interventions ont nourri la discussion sur l’expertise par des arguments ou des résultats d’enquête. Continuer la lecture de Formes de l’expertise à l’AFS : quelques notes

Congrès de l’Association française de sociologie 2009 : la place des experts

Le congrès de l’AFS 2009, qui se tient du 14 au 17 avril 2009 à l’université Paris Diderot (site des grands moulins)  fait la part belle à la question des savoirs experts. Continuer la lecture de Congrès de l’Association française de sociologie 2009 : la place des experts

Expertise & sciences humaines: un nouveau départ

L’expertise, définie comme une compétence scientifique et technique en réponse à une demande publique, est récemment devenue un objet de recherche central au sein des études des sciences. Ce problème permet d’interroger les relations entre construction des savoirs, légitimité et décision sur la longue durée, en comparant différentes sociétés et différentes échelles : locale, urbaine, nationale et transnationale. Objet de plusieurs disciplines de sciences humaines, l’étude des procédures d’expertise permet de confronter les traditions disciplinaires et les modes d’approche, tout en mettant en exergue l’actualité du problème historique.

Ce blog est le résultat d’une recherche démarrée collectivement en octobre 2005, lors d’un atelier tenu à la Maison française d’Oxford, Science, Capitals and Expertise. Il succède à un site : http://www.histnet.cnrs.fr/esc/ aujourd’hui arrêté. Il vise à recenser l’actualité des recherches dans le domaine. En collaboration avec la Bibliothèque des sciences et de l’industrie (Cité des sciences, Paris), il propose bibliographie, recensions, appels à contribution et documents originaux. Les chercheurs intéressés par la recherche collective peuvent se mettre en rapport avec Christelle Rabier(c.rabier[at]cite-sciences.fr).