Mobilisation des savoirs dans l’action publique : colloque de clôture

■ mercredi 27 janvier
ENS de Lyon
Parvis René Descartes

Introduction scientifique du colloque
Camilo Argibay (ATER, science politique,
Université de Lyon (IEP-Lyon 2), TRIANGLE)
Simon Hupfel (ATER, science économique,
Université de Lyon (ENS de Lyon), TRIANGLE)
■ Les groupes de pression
■ Les milieux associatifs et professionnels
■ Les instances consultatives
■ Les espaces intermédiaires de la démocratie participative

■ jeudi 28 janvier
IEP de Lyon
■ Les milieux économiques et patronaux
■ Le conseil du prince
■ Les universitaires
■ Les Think Tanks

Programme complet

Forensic Cultures in Interdisciplinary Perspectives

University of Manchester, UK
Friday 11 – Saturday 12 June 2010

This international conference examines in analytical and historical perspective the remarkable prominence of forensic science and medicine in contemporary culture. It brings together leading scholars from history, sociology and socio-legal studies, media and cultural studies, and practitioners working within the diverse locations of forensic culture – from crime scenes and bio-medical laboratories to television studios. Topics for discussion include the politics and practice of DNA evidence, the use of « cold case review » in re-evaluating celebrated murder trials from the past, the historical invention of « crime scene investigation », the work of forensic identification at mass grave sites, and media forensics –- including a dinner event featuring the creators of the BBC forensic dramas _Waking the Dead_ and _Silent Witness_.

Forensic Cultures is sponsored by the University of Manchester’s Centre for the History of Science, Technology and Medicine (CHSTM), and by the Wellcome Trust.

For further details, including registration information, please see the conference website at
www.chstm.manchester.ac.uk/forensics/

or contact the organisers, Dr Ian Burney (ian.burney@manchester.ac.uk) and Dr David Kirby (david.kirby@manchester.ac.uk).
Continuer la lecture de Forensic Cultures in Interdisciplinary Perspectives

Paris a besoin d’eau

Paris a besoin d’eau: projet, dispute et délibération technique dans la France napoléonienne
par Frédéric Graber. Paris: CNRS éditions, 2010
À la fin du 18e siècle, Paris a besoin d’eau. Napoléon s’empare du dossier. En mai 1802, il décide de créer un canal reliant la rivière Ourcq à Paris. Un chantier gigantesque est né. Il ne s’achèvera que vingt ans plus tard, non sans avoir provoqué l’une des controverses techniques les plus impressionnantes de son temps. Sont en jeu la qualité et la quantité d’eau nécessaires, le tracé du canal, la possibilité d’un usage mixte, à la fois adduction d’eau potable et canal de navigation. Toutes ces questions requièrent le développement de savoirs nouveaux, mais qui se révèlent insuffisants pour régler les désaccords. L’expertise des ingénieurs d’Etat en charge du projet, leurs modes de délibération et de décision se heurtent aux prérogatives du pouvoir politique, même dans les décisions techniques.
Les Travaux Publics qui concernent l’eau sont restés des objets politiques de la plus haute importance. En suivant les nombreux rebondissements et facettes de cette dispute, cette histoire singulière donne à voir une part manquante de l’imaginaire du projet contemporain : sa dimension délibérative.
Si les projets modèlent les actions et changent le monde, avant de les mettre en oeuvre, il s’agit de se mettre d’accord sur ce qui doit être construit et comment. Une affaire de civilité et de procédures avant même de devenir un enjeu démocratique.